Imprimer

L'index glycémique

L'index glycémique


La notion de glucides ou plutôt la perception que les diabétiques en font diffère d'une personne à l'autre. Il en va de même pour la consommation équilibrée qui devrait être faites des glucides. Certaines personnes éliminent à tord certains aliments comportant des glucides et consomment sans compter d'autres aliments sans glucides mais combien néfastes pour leur santé lorsque consommé en excès (fromage, charcuteries, beurre...).




C'est alors que le concept d'index glycémique prend tout son sens. À teneur égale en glucide, chaque aliment agit de façon différente sur la glycémie. L'index glycémique d'un aliment se définit comme le pouvoir hyperglycémiant d'un aliment par rapport au glucose. Il s'exprime en pourcentage. Le glucose étant l'aliment de référence, son index glycémique est de 100. Par exemple, l'index glycémique de la pomme : 40; des pâtes : 50; du pain blanc : 75.


Les différences d'index glycémique observées d'un aliment à l'autre s'explique par divers facteurs dont le temps de vidange gastrique (accéléré par des repas lisses ou liquides, retardé par la présence de graisses) qui conditionne le début de la digestion, des paramètres physico-chimiques comme les variétés d'amidon, mais aussi le mode de cuisson et conservation.


Les utilités de l'index glycémique


  • Correction des hypoglycémies : La correction idéale de l'hypoglycémie n'est pas le chocolat , ni les gâteaux dont le temps de vidange gastrique (et par conséquent le moment de digestion) est retardé par la présence de graisses. Ainsi, c'est du sucre (en principe 15g) dans l'eau ou 150 ml de jus de fruit ou boisson gazeuse régulière qui corrigent le plus rapidement une hypoglycémie.
  • Plus de liberté et de satisfaction dans le choix des aliments glucidiques par l'usage tout à fait possible de desserts sucrés. Cependant, tous ces desserts ne peuvent pas être utilisés avec la même souplesse selon le cas, compte tenu de la richesse en graisse de certains.
Faible IG (
Aliments peu hyperglycémiants
Moyen IG (55 à 70)

Aliments moyennement hyperglycémiants
Fort IG (>70)

Aliments très hyperglycémiants
Fructose:23 - Lactose:46
Saccharose:65
Glucose:100 - Maltose:105
Céréales et féculents
  • Blé à cuisson rapide: 54
  • Boulgour: 50
  • Céréales All Bran: 40
  • Flocons d'avoine : 40
  • Haricots blancs : 40
  • Haricots rouges : 40
  • Lentilles: 30
  • Maïs: 50
  • Orge perlé: 25
  • Pain à l'orge concassé: 45
  • Pain au son d'avoine: 45
  • Pain aux céréales: 45
  • Pain intégral: 35
  • Patate douce: 50
  • Pâtes: 40-50
  • Pâtes aux oeufs: 32
  • Petits pois: 50
  • Raviolis à la viande: 39
  • Riz blanc asiatique : 45
  • Sarrasin: 54
  • Soja: 14
  • Vermicelle: 35
  • Biscotte: 70
  • Blé noir: 55
  • Chips: 55
  • Croissant: 67
  • Millet: 70
  • Pain blanc: 70
  • Pain pita: 57
  • Pizza: 60
  • P. de terre bouillie: 62
  • Pop corn: 55
  • Riz basmati: 60
  • Semoule: 65
  • Son d'avoine: 55
  • Spécial K (Kellogg's): 65
  • Tacos: 70
  • Bagel: 72
  • Baguette: 95
  • Blé soufflé: 80
  • Corn flakes (Kellogg's): 77
  • Fèves: 80
  • Frites: 75
  • Galettes de riz: 80
  • Pain complet: 77
  • Pain suédois: 81
  • P. de terre au four: 85
  • P. de terre en purée: 80
  • Rice Krispies: 80
  • Riz brun: 76
  • Tapioca: 80
Lait et produits laitiers
  • Lait: 30
  • Yogourt: 30
Légumes
  • Légumes en général: 20
  • Betterave: 65
  • Carottes cuites: 90
  • Citrouille: 75
  • Navets: 72
  • Panais: 97
  • Rutabaga: 72
Fruits
  • Abricots secs: 30
  • Cerises: 23
  • Compote sans sucre: 30
  • Groseilles: 25
  • Jus d'ananas: 40
  • Jus de pommes: 40
  • Jus de raisin: 50
  • Jus d'orange: 53
  • Mangue: 51
  • Orange: 43
  • Pamplemousse: 25
  • Pêche: 30
  • Poire: 36
  • Pomme: 36
  • Prune: 24
  • Raisin: 43
  • Abricot: 60
  • Ananas: 66
  • Banane: 55
  • Fruits aux sirops: 55
  • Kiwi: 55
  • Melon: 65
  • Papaye: 56
  • Raisins secs: 60-65
  • Pastèque: 72
Desserts et produits sucrés
  • Chocolat au lait : 50
  • Chocolat noir ( >70% cacao): 22
  • Crème anglaise: 40
  • Éclair au chocolat: 40
  • Gâteau aux pommes, bananes, de Savoie: 50
  • Barre müesli: 60
  • Cookie: 60
  • Mars: 70
  • Crêpe: 70
  • Glace: 60, Sorbet: 67
  • Miel: 60
  • Pain d'épices: 70
  • Petit beurre: 60
  • Biscuits à l'eau: 80
  • Gaufres et gaufrettes: 76
  • Sodas: 80-100
Il faut cependant faire attention. L'index glycémique ne correspond pas au nombre de grammes de glucides qu'un aliment possède mais bien à la vitesse à laquelle l'organisme le digère et le transfert dans le sang.


Les glycémies de patients traités avec des schémas insuliniques simplifiés comme deux insulines semi-lentes par jour, avec ou sans mélange de "rapide", tirent bénéfice de repas à moindre index glycémique pour de meilleures glycémies post-prandiales. Mais la méconnaissance de la notion d'index glycémique peut exposer à des résultats glycémiques parfois troublants. Par exemple, lors d'un diabète traité avec une insuline ultra-rapide, un repas à faible index glycémique suivi immédiatement par une activité physique intense peut résultat en une hypoglycémie lors de l'activité.


Parlez de l'index glycémique à votre diététiste lors de votre prochaine visite, c'est dans votre intérêt d'incorporer cette notion dans votre alimentation.




Note : Source :
Des glucides à index glycémiques différents : Pour quel usage ?
Paru dans
Revue Équilibre de l'association Française des diabétiques, Octobre 2002, no 229.
http://www.afd.asso.fr

Imprimer

L'alimentation d'un diabétique

L'alimentation d'un diabétique

Pourquoi l'alimentation est elle si importante pour un diabétique ? Parce que c'est un des éléments qui contribue au bon contrôle de la maladie. Aussi parce que les aliments ne fournissent pas tous la même quantité de sucre. Ils ne sont pas tous transformés en sucre en même temps. Certains prennent quelques minutes alors que d'autres prennent d'une à deux heures.



On devra donc surveiller trois choses :

  • La quantité d'aliments;

  • Les sortes d'aliments;

  • Les heures où les aliments sont ingérés.

L'alimentation du diabétique est bien équilibré puisqu'elle repose sur le guide alimentaire canadien. En plus, elle est adaptée pour chaque personne selon son âge, son poids ou ses activités.

Chez une personne normale, lorsque le taux de sucre s'élève, le pancréas réagit alors en sécrétant de l'insuline. Chez un diabétique, c'est différent. En ne libérant plus d'insuline, le pancréas ne remplit plus son rôle et c'est au patient de le faire. Il doit manger à des heures régulières et précises où l'insuline injectée atteindra son pic d'action. De plus, il devra manger moins aux repas pour éviter une hausse trop élevée du sucre dans le sang et prendre des collations entre les repas.

Une bonne alimentation chez un diabétique n'est pas seulement une alimentation contrôlée en sucre mais aussi une alimentation contrôlée en gras. En effet, le gras diminue l'action de l'insuline donc les quantité injectées sont plus élevées chez une personne obèse. L'action de l'insuline s'en trouve alors diminuée d'où une certaines résistance à l'insuline. Le bon contrôle est aussi plus difficile à acquérir.

Pourquoi prendre des collations ?

Puisque la quantité d'aliments ingérés aux repas doit être moins grande, le diabétique doit manger une collation entre le déjeuner et le dîner et une autre entre le dîner et le souper pour éviter de faire une hypoglycémie entre les repas. Une collation est aussi prévue avant le coucher pour éviter l'hypoglycémie durant la nuit. De plus, ces petites collations évitent d'avoir faim entre les repas et peuvent aider à ne pas tricher.

Imprimer

Effets secondaire du Sorbitol

Des rechercheurs citent 2 patients ,qui ont souffert de perte de poids excessive avec l'utilisation massive de Sorbitol Textes de:Kathleen Doheny .Revisé par:Louise Chang MD.(traduit par beau91)
10 Janv 2008:Consommer des sucreries et mâcher de la gomme avec des succédanés de sucres,peut aider ceux qui sont conscients des calories absorbées. Mais une utilisation excessive de l'édulcorant Sorbitol peut causer des pertes de poid extrêmes et autres problèmes selon un nouveau rapport
Dans le BMJ de cette semaine, le DR Juergen Bauditz de l'université de Berlin et ses collègues décrivent l'histoire de 2 patients avec une consommation excessive de Sorbitol;qui ont eu des pertes de poid dramatique inexpliquée jusqu'à l'on découvre leur utilisation excessive de l'édulcorant.
Le 1er patient:Femme de 21 ans avait des diarrhées inexpliquées et des crampes abdominales pour 8 mois. Elle a rapportée une perte de poids involontaire de 24lbs(11kg) pesant environ 90lbs (40kg)
Après s'etre renseigné sur sa diète; elle a dit qu'elle mangeait de la gomme sans-sucre avec du Sorbitol tout les jours.Chaque baton contient 1,25 gr de Sorbitol.Aussitôt qu'elle élimina le Sorbitol de sa diète,les problèmes gastriques ont cessés et elll a repris du poid 15lbs(7kg)

Le second patient: homme de 46 ans a été hospitalisé à cause de la diarrhée et une perte de poids de plus de 48lbs(22Kg)durant l'année précédente. Ses prises de sang et autres examens étaient normaux ,mais lorsqu'on lui demanda qu'elle diète ,il suivait;lui aussi a rapporté une consommation excessive de Sorbitol .Il mâchait 20 batons de gommes san-sucres tous les jours et 7onces de sucreries quotidiennement totalisant environ 30 gr de sorbitol. Lorsqu'il coupa le Sorbitol. il repris 11lbs (5kg) ds les 6 mois et son problème de diarrhée disparue
Le message pour le MD;les auteurs ont conclue :C'est de se renseigner sur les habitudes alimentaires lorsqu'il y a perte de poids inexpliquée.
Vue d'un scientifique alimentaire sur les effets secondaires des édulcorants sans-sucre :Des rapports d'effets secondaires tel que des crampes abdominales et de la diarrhée avec une consommation excessive de Sorbitol n'est pas nouveau dit le Dr Roger Clemens drph,un porte-parole pour l'institute of Food
Technologies et professeur de pharmacologie à l'University of South California
L'effet laxatif est très bien documenté:Clements a dit à WEb Md.Il se peut que ces individus(les cas répertoriés)était particulièrement sensible.Et ils ont consommé des quantités excessives note-t-ilNous ne soupçenerions pas le consommateur moyen d'absorber jusqu'à 20 batons de gommes par jour.
Sorbitol n'est pas très bien absorber "Clemens dit".Comme résultat un exces d'eau entre ds les voies gastrointestinales et une diarrhée s'en suit.Ceux qui se fient aux produits sucré artificiellement pour gérer leur Diabète,ou pour réduire les calories,dit-il;devrait utiliser une variété de ces produits et consommer modérément.On trouve du Sorbitol ds les pates dentifrices ,la gomme à mâcher et les sucreries.
La F.D.A exige une étiquette d'avertissement sur les produits
que l'on pense que la consommation dépassera 50gr par jour;selon un porte-parole du F.D.A.(Federal drug administration)
Les Manufacturiers de Sorbitol répondent:
Les Cas ds le BMJ sont excessif dit Chris Perille porte- parole pour la William Wrigley Jr Company qui produisent de la gomme avec du Sorbitol tel que :Extra,Orbit,Freedent et Eclipse.pour atteindre le seuil de consommation excessive avec de la gomme à mâcher seulement(selon les taux établis par la FDA).Quelqu'un devrait mâcher près de 50 batons ou 100 pastilles par jour dit-il.Aux Etats-Unis la moyenne est d'un baton par jour.
L'ingrédient est sûr et efficace(quand utilisé selon les directions)rajoute Tonia Elrod porte-parole pour Procter & Gamble, lesmanufacturiers du Crest qui contient du Sorbitol
http://www.medicinenet.com/script/main/art.asp?articlekey=86347

SOURCES: Bauditz, J. BMJ, Jan. 12, 2008; vol 336: pp 96-97. Roger Clemens, DrPH, spokesman, Institute of Food Technologists; professor of pharmacology and pharmaceutical sciences and associate director of regulatory science, University of Southern California School of Pharmacy, Los Angeles. Chris Perille, spokesman, William Wrigley Jr. Company, Chicago. Patti Truant, spokesperson, Center for Science in the Public Interest, Washington, D.C. Kimberly Rawlings, FDA. Tonia Elrod, Procter & Gamble.


© 2008 WebMD Inc. All rights reserved.

Annonce Google